dimanche 13 mai 2012

Coups de balai

Comme suite au tableau du précédent billet, dont on peut supposer que la Femme fouillant dans un placard est en train de faire des rangements afin de se plier à la coutume du grand nettoyage de printemps, voici aujourd'hui quelques peintures qui illustrent un épisode important du traditionnel grand ménage printanier,  le coup de balai.


Spring Cleaning
Jedediah Dougherty - 2002
(site du peintre)

Le tableau ci-dessus est de Jedediah Dougherty, peintre américain contemporain dont une grande partie de l'œuvre est inspirée par le mythe de la Déesse mèreJ'admire beaucoup le talent de ce peintre, par exemple sa représentation de Mère Nature.



Bridget Holmes
John Riley - 1686
Royal Collection, Windsor (lire la notice)

Pour les nonbritton-comprenants tels que moi, qui auraient du mal à lire la notice du tableau ci-dessus sur le site de la Royal Collection (mis en lien dans la légende), je précise qu'il s'agit du portrait d'une gouvernante du palais royal. Elle est représentée en train de menacer de son balai un page impertinent. Le nom du modèle et son âge avancé (96 ans) sont inscrits en bas à gauche du tableau. Née sous le règne d'Élisabeth Ière d'Angleterre, Bridget Holmes a entamé sa carrière comme femme de chambre du palais sous Charles Ier, et l'a poursuivie jusqu'au règne de William and Mary, au cours duquel elle s'est éteinte à l'âge de cent ans. John Riley, qui fut nommé peintre de la cour vers la fin de sa carrière, était réputé pour le réalisme de ses portraits.



The Housemaid (la femme de chambre)
Thomas Gainsborough - vers 1784
Tate Gallery, London (lire la notice)

Selon la notice de la Tate Gallery, les dimensions de ce portrait inachevé sont celles habituellement réservées aux portraits de la haute société. Il est donc curieux que Thomas Gainsborough ait choisi de telles dimensions pour représenter une servante. L'explication serait qu'il s'agit là d'une riche lady costumée en femme de chambre... Caprice, ou réel intérêt pour la classe ouvrière de la part de l'honorable Mme Graham, dont  Gainsborough a fait le portrait ainsi travestie ? la question reste posée...



Femme de chambre
Joseph Caraud 1821-1905
collection privée (?)

Ici, il semble que ce soit, au contraire du tableau de Gainsborough, une femme de chambre qui essaie les vêtements de Madame. Simple supposition de ma part. On ne trouve pas d'information sur ce tableau, même en fouillant les replis de la toile, impossible de connaître sa date et le lieu où il est conservé. Pour des renseignements sur Joseph Caraud, lire Commentaires dans cette notice concernant une autre de ses peintures.



Le nettoyage de la maison pour la Nouvelle Année
Utamaro Kitagawa - vers 1798
Musée Guimet, Paris

Quand Utamaro a réalisé cette estampe, le Japon ne suivait pas encore le calendrier grégorien et le nouvel an était au début du printemps. La scène qu'il a représentée se situe donc au printemps. Le grand nettoyage de la maison est une habitude bien ancrée dans la culture japonaise. Elle est pratiquée deux fois par an, au printemps et à l'automne. Ici, la servante chargée de manier le balai a débusqué un couple de souris qui avait pris pension pour l'hiver dans la maison, mais les voila maintenant expulsées !



Paysanne balayant
Jean-François Millet - 1867
Kunsthalle museum, Hambourg

La chose est tellement évidente, que qualifier Jean-François Millet de "peintre du monde paysan" est presque devenu un pléonasme. Qui n'a jamais vu au moins une fois dans sa vie une reproduction du célèbre Angélus ? En revanche, la peinture ci-dessus est beaucoup moins connue.



La petite bonne de campagne
Camille Pissarro - 1882
Tate Gallery, London (lire la notice)

La jeune bonne représentée sur ce tableau est celle qui était chargée de tenir propre la maison de Camille Pissarro à Osny, petit village situé près de Pontoise où le peintre a passé une bonne vingtaine d'années. Les petites touches de pinceau de cette peinture sont comme une prémonition de sa rencontre avec Seurat trois ans plus tard. Elles semblent annoncer l'enthousiasme de Pissaro pour le pointillisme.



Femme balayant
Édouard Vuillard - vers 1892
Phillips Collection, Washington (notice)

Cette Femme balayant est un petit chef-d'œuvre intimiste dont Édouard Vuillard avait le secret. Son aspect de marqueterie en fait une véritable merveille.



La Balayeuse
Auguste Renoir - 1899
(collection privée, USA)

Auguste Renoir s'est toujours attaché à représenter ses personnages dans une attitude naturelle, excluant toute idée de pose, afin que son modèle paraisse ignorer la présence de l'artiste. Contrairement à la Paysanne balayant de Millet, qui tient son balai comme s'il s'agissait d'une fourche, La Balayeuse de Renoir est finement observée, la position de ses mains sur le balai en témoigne.



Femme balayant
William McGregor Paxton - 1912
Pennsylvania Academy of the Fine Arts,, Philadelphie (lire la notice)

William McGregor Paxton, peintre impressionniste américain a souvent traité ses modèles avec un réalisme proche de celui de la photographie. Ce qui n'est pas le cas ici, où la lumière provenant d'une fenêtre hors champ baigne le flanc de cette Femme balayant d'une manière si subtile qu'elle ne peut être due qu'au talent d'un peintre grand admirateur de Vermeer.



Woman Sweeping
Albert Henry Krehbiel - 1904
collection privée

La Femme balayant d'Albert Henry Krehbiel (autre impressionniste américain) tient son balai d'une curieuse façon... L'intérieur que l'on devine en arrière plan de cette peinture donne plus de force attractive au tableau. Il ressemble plus à celui d'une maison scandinave qu'à celui d'une demeure américaine. Rien d'étonnant à cela puisque Krehbiel était d'origine danoise. D'autres œuvres datées de 1904 sont  à voir sur cette page du site consacré à ce peintre.




Spring Cleaning
Hollie Hibbert - 2011

Hollie Hibbert est une jeune illustratrice pleine de talent qui vit à Provo, une petite ville de l'Utah située au sud de Salt Lake City. Si comme moi vous appréciez la fraîcheur de son dessin, allez voir son blog et surtout, ne manquez pas d'aller visiter son site, dans lequel vous pourrez admirer bon nombre de ses œuvres (merci, Nathanaëlle, pour en avoir trouvé l'adresse).



Bon dimanche à toutes et à tous, aujourd'hui je vais devoir retourner poursuivre les rangements de mon grand ménage de printemps qui n'est toujours pas terminé !



©VesperTilia, échos-de-mon-grenier 2012

38 commentaires :

  1. Sourires.... merci bien...et bon dimanche. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sourire pour moi aussi en repensant à cette photo :)
      Depuis le temps, Éliane doit être complétement remise, je pense ?...
      Bises à vous deux

      Supprimer
  2. Quel sexisme triomphant! Pas un seul homme aux manches de ces balais... Répugnant!
    Merci de ce billet Tillia!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vraiment répugnant ! je ne vous le fais pas dire, les hommes sont des feignants :D
      Bonne nouvelle semaine, Chri

      Supprimer
  3. tu te doutes que c'est Le nettoyage de la maison pour la Nouvelle Année de Utamaro Kitagawa que je préfère .
    Une note originale , tu en as des idées!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le riz volé
      autant de coups de balai
      aux souris chassées


      Les estampes japonaises sont bien souvent des haïkus en image :)

      Supprimer
  4. vuillard..un chef d'oeuvre..pour le reste je suis de l'avis de chri!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 100% d'accord pour Vuillard
      Pour le reste, voir ma réponse à Chri :)

      Supprimer
  5. MAI... Le mois du ménage ?

    Pour avoir pendant pas mal d'années contribuer au nettoyage des boxes des chevaux, j'en connais un rayon en matière de balai !
    Pourtant... suis pas "ménage" pour deux sous !
    Ton billet me fait penser à... une autre sorte de balais que toutes ces dames auraient eu plaisir à utiliser, à condition d'avoir le mode d'emploi bien en main !

    Encore une fois, un billet original qui nous fait voyager dans un recoin du monde de la peinture pas trop connu.

    Biseeeeeeeees de Christineeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mai, le mois du rangement et du nettoyage chez moi cette année, vu qu'en avril c'était les travaux.
      Les chevaux sont largement représentés en peinture, leurs lads et palefreniers beaucoup moins.
      Merci de m'avoir remis en mémoire L'apprenti sorcier, j'adore la musique de Paul Dukas :)
      Bises et bonne semaine, Christineeeeeee

      Supprimer
  6. Extra! Et je viens, comme par hasard, de passer le balai... oui, oui, vous avez bien lu, moi, un vieux mâle de notre espèce, je viens de passer le balai. D'abord dans la véranda - les fourmis adorent vider les pots de géraniums de leut terre et répandre les petits grains un peu partout - puis dans la cuisine avant d'ouvrir l'ordi où je tombe sur ce ballet époustouflant des balais aux mains si gentes personnes. Sans jouer à l'apprenti sorcier, prendre le manche d'un balai n'est-ce pas prendre en un certain sens les commandes ? Bon ménage de printemps, Tilia : pense à ouvrir bien grand les fenêtres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tenir le manche à balai, oui, c'est bien une histoire de pouvoir pour CMFVDLDDM :)

      Supprimer
  7. Réponses
    1. ça fait un peu plus de dix lustres que j'ai douze balais... si tu m'crois pas, hé ! t'ar ta gueule à la récré :D

      Supprimer
  8. Formidable!
    Heureuse d'avoir découvert le tableau de Millet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Paysanne balayant est un tableau intéressant.
      As-tu remarqué le personnage que l'on aperçoit au fond ? il me semble que c'est un tisserand...

      Supprimer
  9. Réponses
    1. Mardi, grand coup de balai au palais :)

      Supprimer
  10. Bon je n'ai pas encore commencé mon grand nettoyage de printemps, tout est en retard, ma pô've dame!!!!
    J'aime bien le tableau de Paxton et aussi celui de Millet!
    Et un homme qui balaie, ça existe ? En peinture ?
    Bonne soirée Tilia. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça existe :)

      Bon courage pour le ménage et beau temps sur ta contrée
      Bisous

      Supprimer
  11. Coucou Tilia !

    Pas d'hommes balayeurs lol C'est vrai qu'il y a peu de tableaux ou de gravures où l'on voit l'homme balayer ! Grrrr Nicolas Toussaint Charlet en avait dessiné, Daumier aussi (je crois) il y a "les balayeurs" de Maurice Denis, je crois que Chagall en avait peint un...mais il s'agit du metier de balayeur et non du ménage quotidien de l'intérieur. ah sexisme !
    Beaucoup de mouvement dans ces oeuvres ! C'est beau...
    Le réalisme de Caraud est fantastique ! Les tissus soyeux sont merveilleusement réussis et la lumière élégament posée sur les blancs, c'est vraiment beau.
    Je découvre "la Balayeuse" de Renoir, je ne connaissais pas du tout ce tableau, il est superbe. Il est de la Période Nacrée, semble-t-il, cette période de l'artiste est ma préférée, c'est sa dernière, une apothéose, toutes les oeuvres en sont ma-gni-fi-ques !
    Pissaro a peint ce tableau lorsqu'il fut influencé par le néo-impressionnisme, il n'adhéra jamais complètement au pointillisme, mais on le sent poindre tout de même.
    L'estampe de Utamaro Kitagawa est très belle dans ses tons de gris et ocre et ocre rouge, j'aime bien l'Art Japonais.

    Ah Hollie Hibbert ! je suis fan lol
    son site :
    http://holliehibbert.com/Site/Home.html

    Je te laisse à ton ménage de Printemps, le mien aussi c'est par épisodes, ma table à dessin m'attend tous les matins lol Mais c'est drôle cette envie printanière que l'on tous de nettoyer les placards à fond, de déplacer les meubles pour les changer de place, de jeter quelques "machins ou bidules" qui ne servent à rien genre la boite vide de chocolats offerte à Noel, conservée car jolie, mais inutile lol ou les marrons ramassés à l'Automne dernier.

    Bisous Tilia et bon ménage de Printemps lol

    Nath.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a aussi le balayeur de Van Gogh, ainsi qu'une balayeuse du musée Van Gogh d'Amsterdam et celle-ci aussi.

      C'est incroyable tout ce que l'on peut garder en se disant que "ça pourrait servir"... mais qui ne sert jamais à rien !

      Bisous et bonne inspiration devant ta table

      Supprimer
    2. J'ai oublié de te remercier pour l'adresse du site de Hollie Hibbert, une illustratrice vraiment très douée. Je vais rajouter le lien dans le billet.
      Encore merci et bonne journée, Nathanaëlle, bisous

      Supprimer
    3. Une autre illustratrice qui devrait te plaire : Miss Clara ! Je suis fan à 200% ! lol
      http://lescarnetsdemissclara.blogspot.fr/
      ainsi que Laurence Detraux, Sarah Roserro et ma copine Sophie Leta !
      http://sophieleta.blogspot.fr/
      et surtout l'ami Jean-Math :
      http://jean-mathias-illustrateur.over-blog.com/
      Et bien d'autres... (tu trouveras leurs blogs sur ma liste, ils y sont tous lol)
      Bisous Tilia et bon ménage, ui on garde des trucs ! Des rubans, des papiers et emballages de savonettes qui sentent bon...des emballages de parfums, je fais passer les miens à une collectionneuse de flacons de parfums, pour sa collection, visible au chateau de Conros, 'L'Ode aux Parfums" du 31 mai au 1er septembre tous les ans. Je dois dire que de connaitre cette dame si gentille et acceuillante m'a offert la possiblité de ne pas jeter ces merveilleux flacons et boites, (ah j'avais des scrupules lol mais on ne peut pas tout entasser chez soi) Pour ses objets, une seconde vie les attend au chateau.
      Bisous
      Nath

      Supprimer
  12. Tu as su capter mon attention avec ce billet illustré de tableaux que je ne connaissais pas.
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les représentations de balayeuses sont sans doute plus nombreuses que celles figurant dans mon modeste éventail. Voir par exemple celles dessinées par Van Gogh (liens ci-dessus, dans ma réponse à Nathanaëlle) et celle qu'il a peinte.
      Bonne semaine, Alba

      Supprimer
  13. Tu as bien balayé ta maison, j'espère! Voilà un sujet original! A quand la femme à l'aspirateur? Et pourquoi pas l'homme à l'aspirateur?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je prends ta question au pied de la lettre, ClaudiaLucia, hélas non ! je n'ai pas bien balayé ma maison, vu que je vis en appartement et que je n'ai pas d'autre maison :(
      Dans l'appartement, j'utilise plutôt l'aspirateur. Rarement le balai, plutôt réservé à la vaisselle cassée, ce qui n'arrive pas souvent vu que mon époux et moi avons passé l'âge de nous envoyer les assiettes à la figure :D
      Il arrive que mon cher et tendre passe l'aspirateur dans l'appartement, mais le plus souvent c'est moi :-/

      Supprimer
  14. Mère Nature a pris la précaution de mettre un petit fichu sur sa tête pour ne pas avoir les cheveux empoussiérés !
    Un grenier que je n'ai pas assez exploré : la tête de mes "anciens", j'ai appris, sur le tard par ma tante que ma grand'mère n'aurait jamais fait une vaisselle de sa vie ! C'était une autre époque. Et puis elle était très "gâtée" comme, parait-il, l'épouse de Khomeiny.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien que ma mère n'ait plus jamais travaillé à l'extérieur après son mariage, je me souviens que c'était souvent mon père qui, le samedi, balayait le fameux grenier dont je t'ai parlé dans mon précédent billet.

      Supprimer
  15. Mes préférés : The Housemaid, Femme de Chambre, La Petit Bonne de Campagne, la Balayeuse, Femme balayant.
    Le petite femme de Spring Cleaning est assez craquante.
    C'est énervant sde voir toutes ces femmes de ménage quand tu es obligée de passer le balai toi même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très bon choix, Claude.
      Personnellement, j'admire aussi Bridget Holmes qui, à quatre-vingt-seize ans était encore en mesure de manier le balai, y compris sur le dos d'un page insolent !
      Tu n'as pas précisé si c'est la Femme balayant de Vuillard, ou celle de Paxton, que tu préfères. Connaissant tes goûts, je parie que c'est la seconde. Dans ce cas, il y a une autre balayeuse peinte par Paxton, dont le petit bonnet tout à fait croquignolet devrait te plaire :)

      Supprimer
  16. Bonjour Tilia
    Dimanche dernier j'ai eu l'occasion d'aller à Orsay et ma curiosité m'a poussé vers les oeuvres de Vallotton (grâce à votre petit quiz) mais j'ai été déçu de ne pas retrouver l'ambiance feutrée, intime, de "la femme au placard". Ce sont plutôt son "Clair de Lune", ou son autoportrait à la mèche rebelle qui ont capté mon attention, mais très vite, un grand nu de Bonnard, voisin, m'a fait oublier ma déception : "la toilette rose". L'intérieur du placard de Vallotton avait été remplacé ici par un miroir. L'intime était là, à nouveau. Mais avec en prime la lumière du matin, celle qui chasse les fantômes de la nuit!..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Hazlo
      Comme indiqué dans la légende de La Femme fouillant dans un placard figurant dans le billet précédent, ce tableau se trouve dans une collection privée, il ne fallait donc pas vous attendre à le voir à Orsay.
      La Toilette rose de Bonnard est un tableau tout à fait charmant, bien loin des mystères de la nuit :)

      Supprimer
  17. J'apprécie particulièrement la justesse de ta remarque sur la position des mains. On ne balaie pas comme on ratisse... Cela me rappelle le prof de guitare de mon plus jeune très pointilleux sur la "cassé de poignet" sur la guitare. Et un pâtissier photographié ayant ce beau cassé de poignet que nul comédien ne pourrait simuler à moins d'avoir monté bcp d'oeufs en neige.
    Mère Nature (toujours elle) semble baratter du beurre avec une grande énergie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur le tableau de Dougherty, Mère Nature est en train de balayer dans l'océan le surplus de mégapoles (genre NY) qui bouffent son espace vital !

      Supprimer
  18. Mon plus jeune fils est né à Conflans-Ste-Honorine, les hauts et le parc près du musée de la Batellerie étaient une variante de nos promenades. Il y avait un bassin-baignade autrefois qui a disparu, très agréable quand il faisait chaud. Les serres ont été rénovées, le musée n'est plus gratuit. Et le séquoia a été abattu... Tout change et la nostalgie demeure....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu dois être un peu télépathe ! en laissant mon commentaire chez toi à propos du musée de la Batellerie, je pensais au cèdre géant dont l'interminable tronc était fendu sur plusieurs mètres et maintenu de l'intérieur par des tirants métalliques. Je l'avais photographié en 1990, depuis il a certainement disparu. Tout comme le beau cèdre du parc du Chenil à Marly-le-Roi a été déraciné par la tempête de 1999 :(

      Supprimer