dimanche 11 janvier 2015

Cogito ergo sum



crédit pour l'image du drapeau


























Ma participation à la mémorable manifestation du
11 janvier 2015
en faveur de la démocratie
et de la liberté d'expression



Edit du lundi 12 janvier 2015

Si vous ne savez pas encore qui est Adonis, cliquez ici.
Et pour l'écouter, cliquez là.




©VesperTilia, échos-de-mon-grenier 2015

19 commentaires :

  1. Très beau symbole Tilia...
    Bises mitigées

    RépondreSupprimer
  2. Oui, réfléchir et dialoguer, éduquer, partager...

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Tilia!
    "je pense donc je suis".....
    J'ai été Charlie pendant 3 jours, mais je cogite autrement à présent au vu de la manipulations des faits par les médias et la récupération par les politiques et je me pose bien des questions....
    A qui ça profite?
    Un 11 septembre français???
    Tu vas voir la liberté de parole ce qu'elle va prendre....
    Ils vont en profiter pour nous assommer de lois et d'interdits...
    J'attends de voir la suite.
    Bises et bonne soirée!

    RépondreSupprimer
  4. Vive la France ! Je commence aussi à cogiter autrement, je ne récupère pas Charlie, je vois qu'il est mêlé à toutes les sauces... Je suis toujours horrifiée par cette "exécution" car c'est plus qu'un assassinat, et à dire non à la barbarie, à la violence et au terrorisme, à défendre notre liberté d'expression et liberté tout court.

    Ce soir dans une émission TV on a commencé à entendre des bétises, des souhaits pour effacer toute trace de notre civilisation judéo-chrétienne, pour une république plus que laïque, oui aux valeurs de la République mais attention aux dérives...
    Les élites politiques refusent de voir le problème dans ses racines. Il nous faut veiller, il y a matière à réflexion. Je n'ai pas fini de m'insurger... Charlie a été victime d'une attaque contre l'Occident, je pense, pas seulement contre la démocratie.
    Bisous Tilia et douce semaine

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour Adonis, une belle découverte pour moi ! Je reviendrai plus tard pour l'écouter.
    Merci également pour Le chat ! J'ai beaucoup de tendresse pour lui :-)
    Belle semaine, Tilia !

    RépondreSupprimer
  6. ...Les arbres de mon village sont poètes
    Ils trempent leur pied
    Dans les encriers du ciel...
    J'avais lu et retenu ces lignes.
    Maintenant il nous faut aller plus loin et essayer de savoir le pourquoi, pourquoi nous en sommes arrives la grace a la communication et a l'action.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup ces arbres qui font "l'arbre droit" avec leurs pieds au ciel :-)

      Supprimer
  7. La journée d'hier m'a bouleversée par l'ampleur du rassemblement à Paris mais dans la France entière. Le peuple vit des heures sombres pendant que certains voient leur horizon s'éclaircir. Je n'en dirai pas plus.
    Bises encore émues.

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour ton délicieux poème, Tilia !
    Je l'afficherai demain en soirée et je reviendrai écouter Adonis dont je n'ai écouter qu'une partie de l'interview
    Bisous de bonne soirée !

    RépondreSupprimer
  9. Un crayon pour un drapeau
    Pour célébrer la Liberté
    De créer... sous toutes ses formes...

    Nous nous reconnaissons toutes ici.

    Biseeeeeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
  10. Une armée gigantesque de crayons de drapeaux et de pancartes pour 17 victimes de la folie de 3 cons.
    Et un pigeon maladroit !!!
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maladroit le pigeon ? je pense au contraire qu'il a très bien visé !
      C'est à se demander s'il n'était pas téléguidé par l'équipe de Charlie récemment montée au paradis... C'est en tout cas ce qu'ont dû penser Luz et ses amis, pris incongrûment d'un fou rire au moment le plus émouvant.

      Supprimer
  11. merci de ces messages brefs mais efficaces!
    j'ai été abasourdie par ces journées horribles et tous ces morts Charlie et les moins connus: homme de la maintenance , policiers, et les 4 juifs clients dans leur magasin...J'ai assisté à la minute de silence dans notre mairie à Cesson , mais n'ai pas défilé dimanche car je trouve que c'était un défilé organisé à Rennes comme à Paris où les enjeux politiques à venir étaient sousjacents... la langue de bois est repartie avec surtout pas d'amalgame, répète-t-on sans cesse, la liberté d'expression va en prendre un coup.
    2015 est l'année de la lumière comme tu l'as si joliment rappelé, puisse-t-elle éclairer les esprits en empêchant le politiquement correct et l'agressivité.

    RépondreSupprimer
  12. merci pour Adonis
    "Chacun s'en est allé
    entourant son histoire
    d'une clôture de nuages"

    RépondreSupprimer
  13. Il en faut peu pour pouvoir s'exprimer : un peu de papier et un crayon, mais beaucoup de courage.

    RépondreSupprimer
  14. J' avais vu ai vu la vidéo.
    Pour une fois qu'il ne pleuvait pas.
    Il n'a pas le bol notre président.
    Dur dur de freiner un fou rire, même en ces tristes circonstances.
    Bises

    RépondreSupprimer