lundi 12 décembre 2016

Course de l'Avent





Ce dimanche 11 décembre, aucun père Noël en vue dans le centre commercial Parly 2. Seule une crèche aux personnages plus grands que nature occupe le centre d'une allée.

La mangeoire-berceau est, comme il se doit, encore vide. Dans un coin, l'âne attend patiemment le moment de s'approcher du berceau improvisé pour venir réchauffer de son souffle le divin enfant quand il sera né.

Des moutons, sagement couchés de part et d'autre de l'étable, dorment auprès des bergers...










Des bergers ?..
erreur !
Installés à la place des bergers de la Nativité
les trois rois de l'Épiphanie sont déjà là !



D'où vient cette course qui ne respecte pas le calendrier et qui nous entraîne toujours plus vite dans un tourbillon insensé ?..





©VesperTilia, échos-de-mon-grenier 2016

37 commentaires :

  1. Réponses
    1. Les rois mages en train de jouer à la pétanque, elle est bien bonne celle-là :D

      Supprimer
  2. En fait, les bergers sont partis retrouver un mouton égaré !

    Biseeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ..un mouton égaré sous leur lit ;-)

      Bises et bonnes courses de Noël

      Supprimer
  3. Ah ça oui ! Les rois mages de Galilée ou ceux à l'étoile du berger (que j'ai remarquée sous le croissant de lune en revenant de Dieppe samedi dernier) ! Il y a une semaine déjà que l'on peut acheter des galettes des rois chez le boulanger (pas le petit traditionnel De Boissy-l'Aillery mais celui qui a plusieurs boutiques sur l'agglo de Cergy)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Par contre ça m'arrangerait qu'il y ait anticipation sur le blanc, rapport que je voudrais offrir des serviettes de toilette à ma belle-soeur (non qu'elle ne se lave pas mais elle a toujours du monde surtout à Noël et elle m'a dit hier qu'elle en manquait, elle pourra passer ses vieilles aux invités)

      Supprimer
    2. Les "santons" sont plus grands donc que les mannequins dans les vitrines ? Il y a surenchère ou bien les lois de la perspectives ne sont plus ce qu'elles étaient
      Pour trouver une crèche dans une église en Provence il faut bien chercher maintenant, remarque peut-être que cela est revenu cette année ? Il faudra que j'aille jeter un oeil

      Supprimer
    3. Les rois mages de Galilée me rappellent une certaine chanson ;-)

      Supprimer
  4. ...pour la galette, bien sûr!

    Crèche dans un centre commercial? ´Même pas peur des polémiques?!?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce centre c'est une tradition, sauf que depuis quelques années, la grande crèche panoramique avec des santons de Provence a été remplacée par celle-ci qui, vu la taille de ses santons, semble provenir d'une église...

      Supprimer
  5. cette semaine en passant devant je me suis fait aussi cette réflexion
    dommage je n'avais pas pris mon appareil photo et dans la galerie peu de magie pour les petits
    mes visites à ce centre sont extrêmement rares il me faut l'urgence de Noël et...la bonne volonté de mon épousé pour m'y emmener d'autant qu'avec les travaux c'est galère !
    bonne journée grisouille ce matin en attendant la pluie que tu m'as promis cet après midi
    bises Tilia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De mon côté, j'ai la chance d'avoir un bus pour Parly II en bas de chez moi. Mais depuis quelques temps je ne vais plus guerre dans les centres commerciaux. Et quand j'y vais je préfère celui de La Défense.
      Dimanche c'était l'occasion d'une sortie avec mon époux pour manger chez Paul et ensuite acheter ensemble les jouets d'une de nos petites-filles.
      La crèche de 2015 était mieux présentée, mais toujours sans les bergers.
      Bises insomniaques (!)

      Supprimer
  6. J'aime le cadrage de ta première image, plus intimiste et les rois mages qui se sont gourés de date n'apparaissent pas :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de tes encouragements, chère Fifi. Mes photos ne sont vraiment pas au top. Impossible de trouver un meilleur angle ou de modifier les paramètres tellement il y avait de monde qui passait constamment devant mon objectif !

      Supprimer
  7. Je suis solidaire de ton ras le bol quant à la course effréné à la consommation qui ne respecte rien. Déjà que les saisons ne sont plus des saisons...

    RépondreSupprimer
  8. Ce n'est même pas la Toussaint que certains magasins sortent déjà les guirlandes de Noël. Alors je ne suis pas étonnée de voir des rois mages en avance sur le calendrier. Je ne me sens pas à l'aise à Noël depuis des années car j'ai bien l'impression que sa magie et celle de mon enfance ont disparu dans une course effrénée... J'arrive toujours au 24 au soir haletante et stressée de toute l'année écoulée et de mon travail qui ne me laisse pas beaucoup de temps. Et je me dis: "tiens c'est déjà Noël...et je n'ai rien vu passer". C'est pareil toutes les années, voire même pire année après année. J'aspire à la sérénité mais je ne la trouve plus dans cette fête. Malheureusement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À bien y penser, il me semble que cette crèche se présente ainsi pour des raisons purement pratique ou matérielle.
      Vu la taille des santons et leur hauteur, il n'y aurait pas assez de place pour loger les bergers, à condition qu'ils soient remisés quelque part, et non détruits comme on pourrait aussi le supposer. J'ai dans l'idée que ces santons plus grands que nature viennent d'un édifice religieux, chapelle ou couvent des environs, mais sans le moindre début de preuve pour étayer mon hypothèse.
      Ou bien, ce serait trop de travail, passé Noël, de retirer les bergers pour installer les rois à leur place.
      En outre, les rois véhiculent l'idée de cadeaux somptueux, alors que l'image de bergers qui se contentent d'offrandes en nature (fromages et peaux de mouton) est moins intéressante pour les commerçants (qui financent la décoration du centre ;-))

      Supprimer
  9. Un petit vent morose anime ton sujet ...il me semble
    Je n'installe la crèche que la dernière semaine avant Noël et jusqu'à la Chandeleur Comme il se doit
    Je t'embrasse Chère Tilia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment ne pas être un brin morose quand, après une longue semaine de pollution, nous voici plongés dans la grisaille deux jours sur trois !
      Mini sapin artificiel et guirlande multicolore sont en place chez nous depuis le 5 décembre et le resteront jusqu'à la mi janvier. Ces petites lumières d'intérieur me sont indispensables pour contrebalancer la lumière du jour trop souvent défaillante.
      Bises en retour, belle et douce fin d'Avent, chère Arlette

      Supprimer
  10. j'étais décoratrice dans un très grand magasin.. les vitrines noël-jouets se sont faites en octobre déjà...(dans les années 60! )
    maintenant j'attends le printemps avec impatience..suis aussi en avance :)))))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien ne sert de courir, il faut partir à point ;-)

      Supprimer
  11. Entièrement d'accord avec toi !!!
    Le monde est-il fou ???
    Bonne soirée Tilia, dans la lenteur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour la lenteur tu peux compter sur moi :-)
      Le problème, c'est que devant l'ordinateur le temps passe toujours beaucoup plus vite qu'ailleurs !
      Bises et bonne journée, Enitram

      Supprimer
  12. Coucou Tilia.
    Une crèche qui respecte la tradition ! Et même pas un pisse froid n'est venu contester le fait comme ce fut le cas en Vendée pays catho s'il en fut un !!!(c'est le mécréant que je suis qui le dit). lol
    *
    Pour réponde à ton com chez moi: Super tes recherches "Margoutau" est ma façon de transcrire une prononciation car je ne le trouve nul part, la correspondance avec le "Bressan" et intéressante. Le parlé limousin, Marchois... Provençale ... et classé dans l’Occitan dont ne fait pas parti la Bresse ?
    Bien que j'arrive à relativement bien comprendre les écrits, il n'est quasiment impossible d'écrire avec la bonne prononciation ...j'ai plein de petit livres d'histoires en patois limousin je vais rechercher et peut être un jour publier quelques choses !!!!!!
    Très bonne journée, A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ! Daniel,
      Merci pour ta visite au grenier.
      « Une crèche qui respecte la tradition » dis-tu...
      Oui et non : mes photos montrent une crèche avec des santons traditionnels, mais le casting est à côté de la plaque !
      Conformément aux Écritures, les rois ne viennent pas dans la crèche avant le jour de l'Épiphanie, le 6 janvier.
      Donc, avant le jour des rois, ce sont uniquement les bergers et leurs moutons qui sont placés dans la crèche.
      Dans les crèches provençales, c'est davantage folklorique. En plus des bergers, on voit toutes sortes de villageois représentant les différents métiers. Mais je suis sûre que tu sais déjà tout ça ;-)

      Beau temps sur ta contrée, à tantôt

      Supprimer
    2. Oui tu as raison mon attention s'était focalisée sur le berceau vide, d'autre part si les Rois Mages n’étaient rajouté que pour l'Épiphanie plus personne ne viendrait les "admirer"...
      J'aime surtout le coté folklorique des crèches c'est pour cela que les polémiques sont aussi idiotes que ceux qui les propages.
      Nous avons trois crèches installées, une "folklorique" une qui vient du Pérou (trognon avec de petits personnages péruviens)une minus en olivier achetée aux US (fabriqué en Israël" ...

      Supprimer
  13. Je ne me sens pas le courage de retourner en ville samedi prochain à 14 heures et pourtant une crèche vivante sera de mise Place Wilson avec des chanteurs, retour aux traditions??
    Par contre je suis rentrée dans la cathédrale Saint Etienne pour photographier la crèche, j'essaye d'en prendre une en photo, différente, chaque année. J'entends déjà les polémiques...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fatiguée, Thérèse ? j'espère que tu n'as pas attrapé le gros rhume dont se plaignent plusieurs autres blogueuses.
      Moi aussi je pense faire une suite en allant photographier la crèche d'une église des environs, ce que je n'ai encore jamais fait jusqu'à présent.
      Pour ce qui est des polémiques, je suis d'avis de "Bien faire et laisser braire" comme disait mon père ;-)

      Supprimer
    2. Oh non pas de fatigue personnelle seulement j'ai horreur des courses... et de la foule...

      Supprimer
  14. Bonjour Tilia , après beaucoup de doutes , je reviens sur les blogs . On verra , j'ai un peu d’appréhension . Bien à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Pat, contente de te retrouver parmi nous. Courage, l'heure est grave. Il y a grandement matière à réflexion, beaucoup de choses à dire et à échanger.
      Cordialement

      Supprimer
  15. Avec les Rois ou pas, cela fait plaisir de voir une Crèche avec ce contexte de laïcité à tout prix ! Oui c'est énervant de voir qu'ils ont mis les Rois Mages avant l'heure (la faute à l'inculture certainement !) mais bon, cela rassure, on est en France, fille aînée de l'Eglise... et de la Convention disait une chanson, je ne sais plus laquelle...lol

    Gros bisous Tilia et bon préparatifs de Fêtes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Inculture ?.. plutôt mépris délibéré de la tradition selon moi. Néanmoins, l'enfant Jésus n'est pas encore là, ce qui montre un certain souci de la vraisemblance. Mais par les temps qui courent, serait-il déjà mis en place avec les autres santons, je me demande si beaucoup de gens s'apercevraient que quelque chose ne colle pas !
      Pour ce qui est des raisons pour lesquelles ce sont les rois et non les bergers qui se trouvent là, j'ai donné mon avis à Dédé, plus haut dans les échos.
      Bisous chaleureux (l'hiver approche à grands pas !) et belle dernière semaine d'Avent

      Supprimer
  16. Coucou Tilia.
    Dis donc ça "jase" sur la crèche chez toi !!!!
    Passe une bonne semaine, A + ☼

    RépondreSupprimer
  17. Merci Tilia pour Brel ♥ Je l'afficherai demain.
    Je viens de transmettre, avec plaisir, le lien vers ton blog à une amie qui clique de temps en temps chez mes correspondantes et elle se rappelait de ton beau billet de cartes de Noël de décembre 2015, que j'ai retrouvé facilement grâce aux "archives du grenier" :-)

    RépondreSupprimer
  18. Dans la mienne il y a un berger qui tient un agneau dans ses bras + deux moutons, le boeuf et l'âne, Marie et Joseph, Gaspard, Balthazar et Malkior et le petit Jésus. Quand les petits enfants seront là, je ferai bouger tout ce petit monde, enfin presque.
    De toute façon je ne peux ni enlever bébé Jésus ni les Rois, alors !
    Bises

    RépondreSupprimer
  19. Peut-être que les personnes qui ont installés la crèche ne connaissent pas très bien l'histoire , disons que c'est quand même une crèche alors qu'à bien des endroits on l'a supprimé.
    Supprimer les crèches, je le ressent comme une agression insupportable.
    Belle préparation des Fêtes, Tilia et que ton coeur soit heureux.
    Bisous

    RépondreSupprimer