mardi 31 octobre 2017

Chapeau pointu

Mrs Salesbury with her Grandchildren (détail)
John Michael Wright, vers 1676
Tate Gallery
(pour lire la notice et voir le tableau entier, cliquer ici)



M'interrogeant sur l'origine du chapeau pointu, attribut caractéristique des sorcières telles qu'elles sont représentées de nos jours, notamment à l'occasion d'Halloween, je me suis tout d'abord quelque peu dispersée entre hennins, bonnet phrygiens, chapeaux des médecins de Molière et autres couvre-chefs plus ou moins coniques... Pour finir par la découvertes des cônes d'or rituels de l’âge du bronze.

Voici donc le compte rendu visuel de mon cheminement.



Apadana (salle d'audience de Darius) palais de Persépolis, escalier Est
Délégations des peuples assujettis
Scythes ou Saka Tigraxauda

Sur le bas-relief de l'Apadana de Persépolis, les personnages à bonnets pointus et barbe en pointe sont des Scythes. Ils apportent en tribut à Darius 1er, dit Darius le Grand, une peau d’animal, des tissus et vêtements, des colliers à fermoir, ainsi qu'un cheval et son conducteur.



Skunha, roi des Sakas, prisonnier de Darius 1er, VIe siècle av. J.C.
Bas-relief de l'inscription de Behistun


En 520-519 avant J.-C., Darius 1er a vaincu la tribu Scythe des Sakā Tigraxaudā (Scythes à capuchons pointus) il a capturé leur roi, Skunkha, dernier personnage représenté sur le bas-relief de l'inscription de Behistun les mains liées dans le dos et portant un chapeau pointu.




Attache d'urne cinéraire représentant une Amazone
Vers 510-490 avant J.-C.
British Museum, Londres (notice de la RMN)

Certains historiens suggèrent que les Amazones pourraient correspondre historiquement aux femmes guerrières des peuples Scythes et Sarmates.

Quoi qu'il en soit, les chapeaux pointus des Scythes sont à l'origine du bonnet phrygien.


Figure en poterie d'un palefrenier étranger avec un chapeau pointu
Chine, dynastie Tang, 7e ou 8e siècle
Collection privée Ben Janssens Oriental Art Ltd





Femme Yao en costume traditionnelcrédit photo

Le costume traditionnel de certaines minorités ethniques chinoises, telles les Miao et Yao du peuple Hmong, comporte un bonnet pointu.





Femme Pin Toh Yao, coiffée du chapeau traditionnel
crédit photo






Diptique de l'allégorie de l'Amour Vrai (partie gauche)
Hans Memling - 1485-90
Metropolitan Museum of Art, New-York  (notice)


Le hennin, coiffe du XVe siècle, semble refléter la hauteur imposante des clochers, tours et flèches de l'architecture de cette période. Or, le hennin n'était peut-être pas que le reflet subconscient des flèches des clochers, mais aussi celui de la recherche d'une connaissance supérieure.

Le hennin, un chapeau tourné vers le ciel pour correspondre avec la divinité ?



Présentation du Christ au Temple
Hans Holbein l'Ancien - vers 1500-1501
Kunsthalle de Hambourg (tableau entier et notice du musée)


Le hennin, une coiffe pointée vers les cieux pour faire communiquer l'esprit humain avec celui de l'Univers...





Monsieur de Pourceaugnac
illustration de Janet Lange (1811-1872)
Source : Le Panthéon populaire illustré, BnF/Gallica



Quelques siècles plus tard, pour Molière (et pour lui seul) le chapeau pointu est devenu le symbole du prétendu savoir médical.



illustration du "Médecin malgré lui"
document BNF Gallica





Derviche
Atelier  de Jean-Baptiste Vanmour - vers 1700-1737
Rijksmuseum, Amsterdam (notice)


Retour au spirituel avec les hauts chapeaux des Derviches.



Derviche, moine turc qui tourne par dévotion
Charles de Ferriol - 1714
illustration du "Recueil de cent estampes représentant différentes nations du Levant"




Derviches en tenue de fête
Vasily Vereshchagin - vers 1869-1870
Galerie Tretyakov, Moscou



Avec les cônes d'or rituels, nous arrivons au bout de mon cheminement à la recherche de l'origine de la représentation du chapeau pointu des sorcières.



Cône d'or rituel d'Avanton
trouvé en 1844 à Avanton, Vienne (France)
Époque du Bronze moyen
Musée d'archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye


Le cône d'or d'Avanton



Chapeau d'or de Schifferstadt (1400-1300 avant J-C)
trouvé en 1835 près de Spire en Allemagne
Époque du Bronze moyen
Musée historique du Palatinat à Speyer





Cône d'or rituel d'Ezelsdorf-Buch
trouvé à Ezelsdorf près de Nuremberg en 1853
Époque du Bronze final
German National Museum, Nuremberg





Chapeau d'or rituel conservé à Berlin
trouvé près de la Suisse
Époque du Bronze final
Museum für Vor und Frühgeschichte, Berlin









Les chapeaux d'or rituels ont-ils, ou non, un rapport avec les bonnets de feutres retrouvés sur les momies du Tarim, particulièrement sur la "Sorcière de Subashi" ?..

On peut le supposer... mais j'avoue ne pas avoir pris le temps de creuser la question.






Portrait of a Lady with a Large Pointed Hat
William Peters (1742–1814)
Ulster Museum





Lutin à bonnet pointu
Dessin de Claire Salvatori


Apparence classique du lutin : petite taille, poulaines et bonnet pointu !










©VesperTilia, échos-de-mon-grenier 2017

29 commentaires :

  1. Coucou Tilia. Je pressentais que tu allais nous faire une présentation didactique au vu du calendrier. :-)
    Et bien c'est gagné et ton reportage est très intéressant. Tu nous fais traverser les siècles et les pays pour expliquer d'où proviennent ces fameux chapeaux pointus. Je trouve très intéressant l'idée que les chapeaux pointus pouvaient permettre une connexion avec l'esprit de l'univers. Les cônes d'or rituels sont superbes. Je n'en avais jamais vus je crois bien.
    Pour moi, le chapeau pointu que j'ai préféré ces dernières années est celui du magicien Gandalf dans le Seigneur des Anneaux.
    Je vais faire attention aujourd'hui si je croise quelques sorcières de bien détailler leur chapeau pointu, si elles en ont un.
    Je t'embrasse et belle journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans mes bras ! Dédé, moi aussi j'en pince pour le personnage Gandalf le Gris. ;-)
      À n'en pas douter, Gandalf est un avatar de Merlin l'Enchanteur... ou l'inverse, va savoir !

      Bises d'octobre finissant, chère Dédé, et belle soirée ensorcelante :-)

      PS : parmi les magiciens, j'adore aussi Albus Dumbledore


      Supprimer
  2. Chapeau pointu
    Turlututu !
    Admirable recherche. Il ne manque que les 7 nains de Blanche Neige !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Turlututu,
      Chapeau pointu
      Tralalala,
      Chapeau tout droit
      Tralalalère,
      Chapeau de travers,
      Tradiriré,
      Chapeau sur le nez,
      Zim, Zoum, Zam,
      Bonsoir, Madame
      !

      Supprimer
  3. Très intéressant !
    La hauteur de certains de ces cônes rituels est impressionnante.
    Que tiennent donc ces "derviches en habit de fête"? Des cucurbitacées ?😂
    .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "pour Molière et lui seul"....j'aimerais bien connaître le résumé de cette thèse,

      Supprimer
    2. il suffit sans doute de consultet le lien.

      Supprimer
    3. consulter
      (Lettres trop petites sur I Phone)

      Supprimer
    4. Bravo Miss Yves pour le coup d’œil et pour le rapprochement. Les calebasses sont effectivement des cucurbitacées.
      Curieuse coïncidence que les gourdes (ou calebasses) tenues par les derviches de ce tableau soient en rapport avec le sujet de mon billet :-)

      Supprimer
  4. Au fait , je suis retombée sur la piste que tu m'indiquais à propos de Tomasini ( avec deux m , avec ou sans particule nobiliaire )
    Celui que tu m'as indiqué ( botaniste ) s'avère ëtre le frère de l'époux de l'amie de la princesse Mathilde. (ce sont les recherches généalogiques de mon époux qui ont abouti â cette conclusion.

    RépondreSupprimer
  5. J'aime beaucoup cette fine figure féminine peinte par Memling.
    "The young woman is dressed in the manner of the Burgundian Court in the 1470s with a high hennin or `steeple' headdress and long train, which might place the allegory even more clearly in the realm of chivalry and courtly love."
    Allégorie de l'amour courtois de la fin'Amor

    RépondreSupprimer
  6. Pour ma part, j'ai tout de suite réalisé que la première fois que j'ai vu (en images...) une sorcière coiffée d'un chapeau pointu, c'était à l'occasion de... son supplice :

    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/f9/Goya9.jpg/427px-Goya9.jpg
    — http://users.skynet.be/litterature/lecture/goya_inqu3.jpg
    — http://www.nonagones.info/sorcierebucher.jpg
    Il y a ça aussi :
    — http://1.bp.blogspot.com/-S0EVDwe0AEc/Tn2NjGqhLEI/AAAAAAAAKQ4/YvU8tRxw2fA/s400/torture%2Bscold%2527s%2Bbridle.jpg
    Sorcière et chapeau pointu sont en relation directe avec l'église catholique. Mais comme tu le dis, cette coiffure, à l'instar de la tour de Babel, symbolise bien une élévation vers le ciel...
    Bise !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La notice de Wikimedia Commons accompagnant la gouache conservée au musée du Prado (celle de ton premier lien) précise : "Au cours de la période 1814-1823, Goya a esquissé dans un album une série de huit dessins représentant des individus poursuivis par l'Inquisition. Les victimes portent la longue calotte conique connue sous le nom de coroza et la tunique connue nommée sanbenito, qui s'adapte sur la poitrine et sur laquelle étaient inscrites les raisons de la condamnation."

      Outre les dessins que tu m'indiques, deux tableaux de Goya montrent des coiffes pointues, celui de l'"Escena de Inquisición" de l'Académie des Beaux-Arts de Madrid, et le très beau "Vuelo de brujas" du Prado, dans lequel la sorcière est soutenue en l'air par trois personnages coiffés de très longues mitres pointues.

      Supprimer
  7. Réponses
    1. Tout à fait ! et merci pour les liens de ton commentaire précédent.

      Supprimer
  8. Les cônes d'or font penser immédiatement à nos fusées modernes (forme aérodynamique)pour "atteindre le ciel" plus facilement :-)
    Symbole phallique de la puissance, du savoir, du pouvoir... Encore une fois, tu nous as emmené fort loin dans l'histoire pour appréhender le pourquoi des choses.
    Le pouvoir des pauvres sorcières a été supplanté par le pouvoir des hommes (et des femmes)à qui elles ont servi de bouc émissaire et qui les ont fait bruler.
    J'ai pensé aussi à la mitre des évêques et du pape, à la Tiare pontifical qui symbolisent le pouvoir spirituel du pape et des évêques...
    Merci Tilia pour tes recherches ♥♥

    RépondreSupprimer
  9. Si je me coiffe d'une chapeau pointu, peut être que mes problèmes de mémoire vont disparaître ou du moins s'alléger ? :-)
    Il fait beau et frais, je vais prendre l'air avec un bonnet, la marche aussi fait du bien au cerveau.
    Scmoutzy, Tilia pour une belle journée et une belle fête de la Toussaint.

    RépondreSupprimer
  10. Chapeau pointu turlututu !!!
    Quelle belle recherche encore une fois, foi de lutin !
    Les cônes d'or sont impressionnants !
    Bonne soirée Tilia ! Bises

    RépondreSupprimer
  11. Echos super bien ciblés sur ce chapeau pointu qui sert à capter les énergies cosmiques peut-être?
    Les cônes en or sont impressionnants! Certains édifices modernes en reprennent le thème, voir les tours de Barcelone et de Dubaï mais je préfère pour ma part en rester aux divers couvre-chefs que tu nous montres et à ceux des schtroumpfs...

    RépondreSupprimer
  12. Désolée Tilia mais je ne vais pas avoir le temps de tout visionner et de tous lire, ce matin et je ne pense pas en avoir non plus le temps ce tantôt.
    Bises et à bientôt !

    RépondreSupprimer
  13. Je suis un peu en retard pour Halloween (désolée, j'étais "balade", une bronchite carabinée lol) donc je n'ai pas vraiment écumé la blogosphère, hélas pour moi, car j'aurais découvert un de ces billets dont tu as le secret... Ce genre de billet qui nous fait tout oublier dès que l'on est devant, parce qu'on lit tout et tout de suite.
    Et je suis encore ravie de ma découverte, je connaissais tous les autres couvre-chef, sauf ce Cône d'Or d'Avanton ! J'en sais un peu plus aussi sur les momies du Tarim, on ne vient jamais pour rien dans ton Grenier, on est sur de toujours en repartir plus riche qu'avant ! Cela n'a pas de prix, merci Tilia ! Gros bisous et belle fin de semaine !

    RépondreSupprimer
  14. extra tes recherches! le costume vaudois du dimanche,est complété avec un chapeau de paille pointu et au bout une petite boule...bises

    RépondreSupprimer
  15. À partir de demain matin je serais absente pour une huitaine de jours (vacances dans le Midi ;-))
    Je n'aurai pas d'accès à internet, je ne pourrai donc pas visiter mes blogs amis. Néanmoins, je laisse le grenier ouvert, faites-en bon usage !
    Bises et à tantôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Belles et bonnes vacances, Tilia ! Ramène nous plein de belles idées et de belles images pour ton grenier :-)

      Supprimer
  16. tu pars je reviens...
    Comme Fifi je trouve les cônes d'or assez "phalliques"
    le ciel est parfois ailleurs que l'on pense !
    Le coiffes bretonnes sont aussi parfois "pointues"
    Très belle page Tilia on est gâté pour Halloween
    ma petite était en "sorcière" pour quémander un bonbon ou jeter un sort dans son village lorrain !
    bonnes vacances sous un ciel bleu
    bises très fraîches

    RépondreSupprimer
  17. Intéressante cette étude sur le chapeau pointu. Je vais potasser le sujet.
    Bonnes vacances.

    RépondreSupprimer
  18. Coucou Tilia.
    Allons bon j'ai loupé ta publication en temps est en heures !!!!
    Alors là "CHAPEAU" 🎩 j'ose le mot.
    Voici une recherche des plus pointue sur la pointe des chapeaux, c'est un sommet !
    Passe un très bon weekend, A +

    RépondreSupprimer