lundi 16 octobre 2017

Petits mystéres forestiers

Curieux champignon de pierre en forêt de Marly-le-Roi
(photo du 5 octobre 2011)


Depuis le temps que je n'ai rien publié, vous avez sans doute oublié le curieux champignon de pierre que j'avais photographié en 2011 et que j'ai inclu dans mon billet précédent. J'avais promis de vous dire de quoi il s'agit et je tiens parole, bien que certains aspects du mystère demeurent...



Vu sous un autre angle, le champignon se révèle être une table ovale
(photo du 5 octobre 2011)



En ce moment pour moi les jours défilent à toute vitesse car les cueillettes de champignons se succèdent au rythme de trois par semaine, ce qui m'occupe énormément. J'ai quand même pris le temps de m'informer sur un point d'anatomie de cette petite table basse, mais je n'en sais guère davantage sur sa réelle destination.



La "bague" au pied de la table
(photo du 5 octobre 2011)


Bizarrement, il y a six ans la "bague" au pied de la table n'avait pas retenu mon attention.
C'est seulement en revoyant mes photos le mois dernier que cette particularité m'a sauté aux yeux et qu'elle a fortement excité ma curiosité. Cette "bague" m'a incitée à me mettre en quête du chemin à suivre pour aller l'examiner de plus près.



Six ans après..
(photo du 25 septembre 2017)



Grâce aux notes inscrites dans mon agenda de 2011, je savais que cette table se trouve en forêt de Marly. Mais de là à me souvenir où exactement !..

Fin septembre, munis de nos paniers, mon époux et moi sommes partis à la recherche de la table tout en cherchant quelques bons champignons. Par bonheur la chance nous a souri et finalement nous avons retrouvé l'endroit.




.. les herbes avaient bien poussé !
(photo du 25 septembre 2017)



Depuis 2011, la végétation avait bien prospéré et la table semblait s'être enfoncée de quelques centimètres dans le sol. Avant de photographier le repère fixé au pied, j'ai été obligée de désherber et de gratter la terre tout autour avec l'extrémité de mon bâton de champignonneuse.




Il y a une inscription sur le repère...
(photo du 25 septembre 2017)


Une fois l'inscription sur l'anneau du repère bien dégagée de la terre, j'ai posé mon appareil au ras du sol pour faire un gros plan, ceci afin de voir sur la photo si une indication complémentaire (altitude ou matricule)  figurerait au centre du cylindre. Mais, en dehors de Nivellement Général, il n'y a malheureusement aucune autre indication.





...Nivellement Général
(photo du 25 septembre 2017)


Nivellement Général, voilà donc le fin mot de l'histoire concernant cette petite table forestière portant une bague au pied, sa caractéristique étant de supporter un repère de nivellement.

Ces repères se présentent différemment selon l'époque où ils ont été mis en place par les géomètres. Il en existe au moins quatre types, celui de la table forestière est de type médaillon, tout comme celui de la gare de Marly-le-Roi, dont voici un gros plan que j'ai réalisé très récemment :








Repère sur le pilier d'angle à droite de l'entrée de la gare de Marly



Toujours dans mon coin, grâce au site de l'IGN, j'ai trouvé un repère très différent de ceux posés par cet organisme au cours des années 1962-1969. Celui-là appartient au réseau local de la ville de Saint-Germain-en Laye et, de ce fait, sa présentation diffère totalement des repères de l'IGN. En outre, il se réfère à l'échelle du Pont de la Tournelle, alors que tous les repères de nivellement de l'IGN sont basés sur l'échelle de marée du fort Saint-Jean à Marseille.

Or, en raison des travaux de construction de l'écluse de la Monnaie (entre 1850 et 1860) l'échelle du Pont de la Tournelle a été délaissée au profit de celle du Pont Royal, puis définitivement remplacée en 1873 par l'échelle de référence du Pont d’Austerlitz


Ancien repère, antérieur à 1873



Pour en revenir à "ma" petite table en pierre, celle que j'ai photographiée dans la forêt de Marly (en bordure de la route des Princesses non loin de l'Étoile Parfaite) fait partie des tables dites "de vénerie" qui, selon leurs dimensions, étaient utilisées lors des chasses royales, soit pour exposer le gibier, soit pour permettre aux cavaliers de descendre de cheval sans l'aide d'un valet, soit pour les collations lorsqu'elles sont entourées de sièges en pierre.

Vu sa surface réduite et son peu de hauteur, je pense que l'utilisation de cette petite table en pierre se bornait à servir de marche-pied (montoir) aux cavaliers, ou cavalières, des chasses du Roi-Soleil.



Forêt de Marly-le-Roi - Table royale
Louis XIV avait fait placer dans la forêt un certain nombre de tables en pierre qui servaient dans les chasses
soit pour la collation, soit pour déposer le gibier


La table ci-dessus se trouve au Carrefour Royal, sur la D98. Elle existe toujours et je l'ai photographiée récemment.




Table ovale
(photo du 3 octobre 2017)




Place Royale
Altitude 170 mètres


Le panneau apposé sur le chêne mentionne l'altitude du lieu. Bien qu'il ne figure pas sur le site de l'IGN, je me demande si le "boulon" placé au centre de la table ne serait pas un repère géodésique...




"Boulon" au centre de la table
Quelle peut bien être son utilité ?...


N'ayant pas encore, ce jour-là, découvert les informations disponibles sur le site de l'IGN, je n'ai pas pensé à faire un gros plan du "boulon". Il  faudrait que je retourne l'examiner de plus près...

Par ailleurs, dans le programme prévisionnel de l'ONF relatif aux travaux d'accueil du public pour les années 2016 à 2018, il est mentionné en regard de la forêt de Marly "Mise en valeur des trois tables de vènerie : travaux sur la végétation et communication."

Sur ces deux points (le boulon et les tables) je vous tiendrai au courant.




©VesperTilia, échos-de-mon-grenier 2017