samedi 10 août 2013

Flemmitude et bullitude




Bullitude


La crise de flémingite aiguë qui m'a frappée cette semaine a perturbé mon programme de recherches et le chien des jumelles est resté à la niche !


Flemmitude


Cependant, je profite de cette publication pour signaler une mise à jour d'un ancien billet concernant le tableau de Raoul Dufy Vue de l'église de Jonquières (et non pas celle d'Avignon comme ce titre lui avait été attribué par erreur).







Pour les amateurs de Raoul Dufy, l'exposition en cours au musée Ziem de Martigues est à voir jusqu'au 13 octobre prochain.




EDIT du samedi 17 août


Fini de buller !
j'ai un nouveau billet en chantier

Cependant, quelques petits problèmes en ont retardé l'élaboration
et il ne sera pas terminé avant le milieu de la semaine prochaine.


En attendant, je vous souhaite à toutes et à tous un excellent week-end
ou une bonne fin de vacances si c'est le cas





©VesperTilia, échos-de-mon-grenier 2013

44 commentaires :

  1. Tu as attrapé la flemmitude ! lol Ah lalalala ! Quel remède ? Ben je ne sais pas... Rester couchée, allongée, prendre un livre, si tu le peux, et attendre que cela passe ! lol il n'y a pas vraiment de médicament contre cette affection lol Je te conseille cependant un petit thé bien chaud avec du lait de soja à la vanille, (j'en ai un devant moi qui fume et sent bon).
    A très bientôt, Tilia, quand tu iras mieux lol pour tout te dire cet après-midi, je crois que je suis un peu dans le même état que toi, je bulle sur le net...lol Rooooo ! lol
    Bisous et bon week-end bullatoire ! :D

    RépondreSupprimer
  2. PS : Ils sont mignons ces petits chats ! Ce sont les tiens ? Trop choux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, Nathanaëlle, plus de chats chez nous depuis la disparition de celui qui a partagé la vie de notre petite famille durant près de 20 ans.
      Là, ce sont les deux chats de notre fille et de ses trois enfants. Un troisième est venu depuis peu s'installer chez eux. J'attends l'occasion favorable pour lui tirer le portrait.

      Bisous et beau temps sur ta contrée

      Supprimer
  3. en été ,faut lâcher prise...bon repos en bonne compagnie...:))

    RépondreSupprimer
  4. Flemmitude ?BULLITUDE?C'est de l'humour, bien sûr...pour être une émule de la dame qui avait parlé de"bravitude"

    Hier , j'ai entendu "doucitude" , je ne sais plus sur quelle radio, mais sans clin d'oeil, comme si le mot existait!

    RépondreSupprimer
  5. Tes chats respirent la doucitude
    Je crois que certains dessinateurs se sont plus à montrer les ressemblances entre les chiens et leurs maîtres (Peut-être Sempé ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas mes chats, ceux du foyer de notre fille (voire plus haut ma réponse à Nathanaëlle). Ils ont treize ans et un petit nouveau vient d'arriver, histoire de les tenir en forme !

      Supprimer
  6. http://www.koreus.com/modules/news/article1698.html



    http://www.lexpress.fr/informations/sempe-et-sans-reproches_626264.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les photos du premier lien sont ahurissantes de ressemblance !

      Supprimer
  7. Flemmitude et bullitude font la plénitude de la vacuitude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pure béatitude, de se dire "tant pis, ça attendra" et de continuer à buller sur la toile :)

      Supprimer
  8. Pas trop rapide `mon cerveau en cette quasi fin de vacances : j'ai consulté le Wiktionnaire, croyant à une nouvelle variété de lumbago! Bravo, Tilia! J'ai pris ma crétinerie en pleine tronche. Pas fortiche pour un prof de lettres de surcroît!

    Allez, zou! Les chiens sont très malheureux lorsqu'on les laisse dans leur niche. Il faut donc bien vite faire ressortir celui-ci!

    Très bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Flémingite est un mot inconnu des internautes canadiens et, en dehors de La Varende (cité ici), je ne pense pas qu'il figure dans beaucoup d'œuvres d'auteurs français.

      Tellement flemmarde en ce moment que je n'ai même pas pris la peine de vérifier s'il vaut mieux écrire flemmingite ou flémingite ! Après réflexion, je m'aligne sur La Varende.

      Pour le lumbago, tu n'étais pas très loin. Mes dorsales me font toujours aussi mal dès que je m'allonge. Ce qui a pour avantage d'empêcher ma flémingite de s'aggraver :-)

      Tu as raison, Marie-Josée, il faut que je m'occupe de ce brave toutou, d'autant plus que ça commence à faire un bout de temps que je te l'ai promis.

      Belle journée dominicale

      Supprimer
  9. L'été, sous toutes latitudes,
    Cultive bien ta bullitude
    (Proverbe)

    RépondreSupprimer
  10. Temps de repos ..."
    Tout homme porte en lui un chaos d'où peut sortir une étoile qui danse " Nietzche
    et de cette pause tu nous offriras une étoile Merci Tilia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une étoile qui danse...
      ce que je suis en train de concocter pendant ma bullitude (et qui va sortir en fin de semaine) n'a guère de lien avec une danseuse étoile, ou un astre gambillant dans le ciel !
      Mais j'aime bien l'idée de donner naissance à une étoile, quelle que soit sa magnitude ;-)

      Supprimer
  11. En tout cas, repos bien mérité pour toi qui nous éblouis de billets passionnants!!!
    Bises et bonne semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le compliment, Enitram.
      Éblouir n'est pas mon but. Étonner et intéresser les gens qui me font l'honneur de me lire, oui ;-)
      Bises nonchalantes et bon feu d'artifice (s'il y en a un près de chez toi pour le 15 août)

      Supprimer
  12. Merci pour ces ides (terme de mots croisés, appréciés en temps de farniente) très colorés et un peu entassés, on dirait qu'ils sont à vendre... Deux amis de blogs des temps anciens m'ont donné le conseil de faire le poisson car le poisson n'a pas de mémoire.... Je fais le poisson mais me souvient bien de ces amis... Faire le poisson est utile souvent, mais pas le poisson combattant qui se gonfle devant son propre reflet....

    Je me souviens aussi de ton commentaire sur la sérendipité.

    http://cergipontin.blogspot.fr/2012/01/la-vie-du-fleuve-life-of-river.html

    Rien ne t'oblige à faire autre chose que ce que tu aimes, tu le fais si bien et à ton rythme !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi, Cergie, pour ces "ides" qui ne sont pas de Mars (les seules que j'avais en mémoire) ;-)
      Ces poissons là sont ceux de l'aquarium de mes petits-fils, dont on ne voit ici qu'une toute petite partie. J'ai déclenché juste pile poil quand ses trois habitants se sont croisés devant mon objectif.

      L'exemple souvent cité par ma fille, qui adore employer l'expression "mémoire de poisson rouge", c'est celui du poisson qui, parvenu à la paroi de son aquarium, s'étonne de trouver là une limite alors que c'est la millionième fois qu'il s'y trouve confronté :))
      Tu viens de me donner une idée... à découvrir en fin de semaine (si j'arrive à tenir le rythme !)

      Supprimer
  13. Voici notre coran à nous (je te le conseille...) :

    http://lantifadas.midiblogs.com/archive/2013/08/05/faineants-de-tous-les-pays-unissez-vous-777991.html

    http://lantifadas.midiblogs.com/archive/2013/08/06/temp-e1ae0eb42cd3202b7caa8665f770ec5d-778090.html

    :D)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le conseil, cependant je m'étonne que tu aies lu la totalité des articles dont tu m'indiques les liens, toi qui d'habitude rechignes à lire + de trois paragraphes :))

      Supprimer
  14. Ce week-end, j'aurais pu buller, mais j'étais en pleine bravitude et ce matin, je suis en pleine lumbagoattitude. De ce fait et ce n'est pas souvent que cela m'arrive, je suis atteinte, contrainte et forcée, de flemingitude. Cet aprèm, je vais rester assise, les lombaires bien calées dans un coussin, je vais regarder un truc à la téloche tout en cousant mes petites poches de l'Avent sur leur support. En fait, la seule chose que je ne peux pas arrêter, ce sont mes dix doigts.
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma pauvre, Claude, te voilà bien lotie :(
      j'espère que ça va mieux depuis hier matin.
      Heureusement que tu as dix petits doigts de fées pour te passer le temps.
      Bises et à très bientôt

      Supprimer
  15. Merci Tilia pour le lien et poème ! On me demande à la cuisine :-) je vais revenir tout à l'heure...

    RépondreSupprimer
  16. J'aime bien la citation de Nietzche rapportée par "Arlettart" Donc je crois que nous sommes toutes dans l'attente d'une "étoile qui danse" :-) Sans négliger le besoin de flemmitude, surtout pas. Chaque chose en son temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Fifi !

      Pour toi, une étoile qui marche !

      En fait, je ne flemmarde plus. Mais le chien des jumelles va sagement attendre son tour, vu que l'idée que m'a donnée Cergie s'est imposée à moi comme étant une suite en assonance avec le présent billet, je la considère comme prioritaire.


      Supprimer
  17. Au fait, pas trop ma tasse de thé, Dufy.
    Tjrs bobo au dos mais moins. Je ne me suis pas loupée cette fois-ci.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Claude !
      Pas loupée ?.. tu as fait de la gymnastique malencontreuse ?
      J'espère qu'à présent tes lombaires vont mieux que mes dorsales.
      Bises et bonne fin de semaine
      (moi non-plus je n'aime pas le Dufy de l'affiche. Le style de Dufy a énormément varié au fil des ans, jette un œil ici pour en avoir une meilleure idée)

      Supprimer
  18. Combien je te comprends, je suis atteinte de la même maladie !
    J'attends avec impatience la suite de l'histoire, le chien mérite une suite.
    Ils sont à toi ces beaux minous ?
    Quant aux poissons rouges, Tosca en a gagné un à la fête votive du village et il intéresse fortement Lilou et Dandie !!!
    Repose toi bien, c'est vacances pour toi aussi, surtout après le travail que tu fournis avec tes belles recherches.
    Bisous
    Danielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sœurs en bullitude ? chouette alors ! je me sens moins seule. Merci pour ta solidarité ;-)
      Je vois bien que tu as eu la flemme de lire les commentaires, sinon tu ne me demanderais pas si ce sont mes chats :))
      Pour t'épargner la fatigue de chercher, je te dis tout de suite que ce sont ceux de ma fille.
      Quant au chien des jumelles, il attend sagement son tour sans broncher d'un poil. J'ai autre chose sur le feu en ce moment...
      Bises et à bientôt, Danielle

      Supprimer
  19. Rien que par les commentaires on en a pour la journee. Quel interlude pour rester dans la rime!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le titre du prochain billet rime aussi :-)

      Supprimer
  20. Vas y mollo quand même !
    Tjrs bobo au dos. Cela allait super mieux hier mais nous sommes allés faire des courses au Mans et je pense qu'à force de monter et de descendre du Jumpy de mon Chéri,je me suis sans m'en apercevoir encore fait mal. Mon lumbago vient d'une position pliée en deux et assez longue , mais pour ce que tu crois, mais pour désherber un parterre. C'est depuis que je ne peux plus faire de gymnastique malencontreuse.
    Effectivement Le style de Duffy a évolué mais ce n'est pas mon peintre préféré.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Claude !
      Il me semble que toi aussi il faut que tu y ailles mollo sur les plate-bandes. Si tu n'as pas encore ce genre d'accessoire bien pratique, il faut te le faire offrir incessamment sous peu ;-)
      La voiture, pour le dos c'est l'horreur ! j'en sais quelque chose :((
      Pas mon préféré non plus, Duffy. Mais j'aime bien sa dernière période.
      Bises et bonne semaine, Claude

      Supprimer
  21. ça s'utilise comment ce machin là, assise ?
    Mais quand il faut que tu ailles au fond du parterre, tu fais comment.
    Mon problème est que je n'ai plus 20 ans ni même 40.
    J'avais fait deux ou trois séances de mésothérapie et j'avais été tranquille pendant une quinzaine d'années. J'ai les lombaires fragiles et le coccyx cassé depuis une chute de cheval à 18 ans.
    Bises et à plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Assise, ou à genoux quand il est replié ;-)
      bisous

      Supprimer
  22. moi en plus de toutes ces bullitude, flemmitude (chez moi on dit flemmingite aigüe) je suis la grande spécialiste de la "glandouillitude": Rappelons-nous Ah qu'il est doux de ne rien faire quand tout s'agite autour de nous.... une émission de France inter présentée par personne (c'était de josé Arthur)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, Marguerite-Marie, on l'écrit aussi "flemmingite aigüe", ce qui est plus correct, vu que c'est une expression dérivée de "flemme".

      La "glandouillitude", c'est la béatitude... ou la béate attidude ;-)

      Supprimer
  23. "..Chacun rêve, en secret, de sa douce caresse,
    De sa langueur magique au charme fou,..."
    La paresse
    Dominique Simonet
    Elle me tient depuis le début de l'été c'est dire combien je te comprends
    Bises et douce journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Aloïs, pour cette citation très poétique.
      Contrairement à Verlaine, il me semble que c'est l'été la saison des langueurs !
      Bises pleines de gratitude

      Supprimer
  24. Merci pour Cavanna, Tilia ! La "flemmitude" c'est aussi cela je crois pour nos deux cabots. :-)
    Bonne fin de semaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais oublié de te féliciter pour ta photo qui ne manque pas de chien. Voilà, c'est fait !
      Bises et bonne fin de semaine pour toi aussi.

      Supprimer